Crewstacez the Happy Tribe

C’est bien connu : plus on est de fou, plus on rit ! C’est d’autant plus vrai lorsqu’on parle d’une journée de ride. Tellement vrai qu’on pourrait changer ce dicton en : « Plus on est de fou, plus on ride ».

Le week-end passé fut la parfaite preuve de cette affirmation. En effet, alors que nous nous attendions à une simple après-midi standard dans ce bon vieux Snowpark du haut-plateau, l’arrivée successive d’une horde de copains motivés couplée à une soudaine amélioration météorologique a suffi à générer cette atmosphère euphorique nécessaire à une vraie bonne journée de Park. Ajoutez à ces bons ingrédients de base un seul paquet de chips et vous obtenez une volonté incontrôlable de shredder dans tous les sens. Une fois passée l’étape cruciale de l’adoubement par le chef de la tribu, c’est dans un chaos total et une surenchère d’excitation que la caméra doit trouver son chemin pour ne rien rater des quelques heures de joie tribale qui règne.

Bref, une bien sympathique façon de fêter l’arrivée du printemps, dans des conditions qui ressemblent plus à un début de mois de Janvier. Difficile de croire qu’il faudra bientôt foutre les skis au garage… D’ailleurs, avec des conditions pareilles, il n’est pas impossible qu’un fameux événement refasse surface, sur un col, la haut quelque part. Mais ceci n’est encore qu’un bruit de couloir.

Oh, nous allions oublier : Antoine Gigeon va bien, ne vous en faites pas. Soyez reconnaissants, c’est un garçon fort méritant qui donne tout pour vous éblouir et qui mériterait que le milieu du Freeski lui rende hommage plus souvent!

Stay Blogged.

Musique:

« Homeshake – Moon Woman »
« Dee Edwards – Why can’t there be love« 
« Delibes – Lakmé – Flower Duet »

Clic droit,  enregistrer sous

One Comment

  1. La scene des chips, c’est juste… AWESOME !

Laisser un commentaire

Continuez à perdre vôtre temps